Club-Photoshop.fr
Un apprentissage méthodique et sérieux : ici pas de tutos pour épater le voisin ou la copine, juste un cours pour aider à peut-être un jour devenir un vrai pro


groupe facebook
des formations en graphisme bitmap
(uniquement réservé aux étudiants de Thierry Dambermont)

videos Youtube
des formations en graphisme bitmap
(accessibles à tous)

l'infographie 
un métier, une passion

2008-12-30

40. Montrez vos travaux au professeur même si vous pensez qu'ils sont nuls ou mauvais

Par le passé de très bons travaux sont apparus en faisant évoluer des idées qui au départ semblaient mauvaises.

Si vous ne montrez rien, il n'y aura aucune évolution possible, pensez-y.
Comprendre cela fait partie de la formation.

Parmi les travaux des étudiants qui ont échoués les années précédentes il y en a certains qui avaient du potentiel. Si ces travaux avaient été améliorés à l'aide des conseils du professeur alors les étudiants n'auraient peut-être pas été en échec.




39. Ce cours n'est pas orienté vers un métier de l'infographie en particulier

Ce cours est utile quelque soit le métier de l'infographie auquel l'étudiant se destine

illustrateur, web designer, metteur en page, créateur 3D, créateur de jeux video, etc.
Lorsqu'il était étudiant en infographie en 1992 votre professeur Thierry Dambermont a d'abord découvert les techniques de photomontage sur un ordinateur professionnel spécialisé dans le trucage video : EVS Videopaint.

C'était à une époque où Photoshop ne permettait pas encore le travail avec la technique des calques.

Ensuite les techniques apprises sur cette machine lui ont permis d'aborder plus facilement Adobe Photoshop version 3 en 1994, la première version de Photoshop qui a intégré la technique des calques.


Plus de 15 ans après vous allez pouvoir suivre un cheminement similaire : les techniques abordées dans Photoshop durant ce cours pourront être adaptées dans d'autres logiciels qui ont une approche similaire, comme Discreet Combustion par exemple.




Ce cours n'a pas pour but de faire la publicité du programme Adobe Photoshop

Ce cours est indépendant de Adobe.
Il existe des logiciels concurrents de Photoshop.
Bien que n'offrant pas 100% des possibilités qu'offre Photoshop ils sont moins couteux et offrent un très bon rapport qualité/prix

Corel Painter

Gimp

Pixelmator

Corel Paint Shop Pro


En ce qui concerne la correction-couleur sur les images il existe des logiciels plus spécialisés et plus performants…

Portraitprofessional

Lightroom

Aperture

2008-12-20

38. Imprimer avec des encres RVB ?





Imprimer avec des encres RVB ?




copiez-collez ce code pour insérer ce document dans une page html…




2008-12-15

37. Téléchargez les photomontages des étudiants pour voir l'utilisation des calques


Téléchargez les photomontages des étudiants pour voir l'utilisation des calques…


N.B. La taille des fichiers originaux a été diminuée pour faciliter le téléchargement. Les fichiers originaux étaient plus précis. Les étudiants doivent rendre des travaux plus précis aux examens.

07-08 :


06-07 :



36. Quelle est la meilleure méthode de sélection : masque vectoriel ou masque de fusion ?



Voilà une question qui m'est posée régulièrement par les étudiants qui commencent à apprendre la création de photomontages…

"Quelle est la meilleure méthode de sélection : masque vectoriel ou masque de fusion ?"



En réalité cela va dépendre du sujet à détourer…

S'il s'agit d'un objet qui a des bords flous, comme un animal poilu par exemple, alors la technique du détourage par masque vectoriel NE CONVIENDRA PAS.

S'il s'agit d'un objet qui a des bords nets, comme une voiture par exemple, alors la technique du détourage par masque de fusion NE CONVIENDRA PAS.



Et s'il s'agit d'un objet qui a à la fois des bords nets à certains endroits et des bords flous à d'autres endroits, qu'est-ce qu'on fait?

Au cours nous verrons qu'il est tout à fait possible d'utiliser sur un même calque à la fois la technique de détourage par masque vectoriel et celle par masque de fusion… Nous ferons un exercice avec l'image d'un personnage qui a des vêtements nets, mais des cheveux flous.

2008-12-04

35. Vu en seconde année (tous groupes de travail confondus) : correction couleur

(S11 à S21)

La même explication, en détail…
http://color-retouching.blogspot.com/

Nous allons voir ici une procédure qui permet de corriger les couleurs dans les images. Sans cette procédure il faudrait que vous alliez dans les réglages couleur de Photoshop pour les modifier de manière intuitive : cela demande une certaine expérience que vous ne possèdez pas encore.

La prodécure expliquée ici vise à toujours conserver au maximum le détail des images. Il existe d'autres manières de retoucher les images, des manières plus artistiques dans lesquelles une bonne partie du détail des images est perdu. Vous pourrez découvrir ces manières de faire par vous-même chez vous; elle ne suivent pas une canevas précis et sont donc difficilement explicables à ce cours-çi.




Etape 1 : Rendre les lumières spéculaires totalement blanches, si elles doivent l’être : la pipette blanche.

Etape 2 : Régler l’intensité des tons moyens de l’image : un point de contrôle dans le réglage des courbes.

Etape 3 : Neutraliser les gris de l’image : la pipette grise.

Etape 4 : Réduire l’intensité des parties claires de l’image, si cela apporte quelque chose, ça peut parfois adoucir l'image avantageusement : extrémité de la courbe : la baisser.

Etape 5 : Régler la couleur dans les tons moyens de l’image : courbes… un point sur chacune des couches. On pourrait aussi utiliser "balance des couleurs"… Décocher "conserver la luminosité". Astuce : rvb correspond à cmj… quand on règle le ro!uge on est sur un axe rouge/cyan, la vert on est sur un axe vert/magenta, le bleu on est sur un axe bleu/jaune.

Etape 6 : Régler la couleur dans les tons foncés et dans les tons clairs de l’image : balance des couleurs. Décocher "conserver la luminosité". N.B. dans le cas de cette image le régle dans les tons foncés est difficile, on peut chosir de ne régler que les tons clairs.

Etape 7 : Effectuer une correction sélective, si cela est nécessaire : sélection au lasso autour de la partie à modifier, sans essayer de créer la sélection contre le bord de la partie à modifier : laisser une marge. Passer en Quickmask, mettre un flou gaussien pour créer une transition entre la partie qui sera sélectionnée et celle qui ne le sera pas, pour que la correction couleur qu'on va faire soirt discrète, pour qu'elle ne soit pas révélée par son bord. Revenir en utilisation normale de la sélection Teinte/saturation, viser le bleus. Elargir manuellement la zone des bleus.

Etape 8… l'accentuation des détails a été vue en première année.





N.B. C'est une bonne idée d'enregistrer régulièrement l'image sous un nom différent (par exemple ajoutez "ret1" à la suite du nom de l'image, puis "ret2", etc). Ainsi vous pourrez toujours revenir à une version précédente de l'image dans le cas où vous vous seriez trompé durant la correction couleur de l'image, dans le cas où vious seriez allé trop loin dans les modifications apportées.

N.B. En plus de la maîtrise des outils, les techniques qu'on vient de voir exigent de la part de l'opérateur d'avoir un "sens de l'image", c'est-à-dire de savoir ce qu'est une bonne image. Cela demande également de pouvoir faire preuve de concentration.







Exercices de correction couleur :
corriger les couleurs des images du dossier
"Photos brutes bonne qual départ"
dans le dossier S10-3

34. Vu en seconde année (tous groupes de travail confondus) : les scripts



Dessin de mode avec texture intégrée et effet de dessin

MODE0021.TIF (P48)
- Dupliquer le calque d'arrière-plan.
- Sur le calque dupliqué : Filtre / Esthétiques / Tracé des contours. Si on constate qu'on n'obtient pas de surface bien unie, qu'il y a des parasites, on annule ce filtre puis on applique un flou (Flou gaussien 1 px dans le cas de cette image) puis on recommence le filtre… Cela devrait donner un résultat plus propre.
- Désaturer le calque dupliqué.
- Image / Réglages / Courbes : pipette blanche, cliquer sur le gris clair pour le tranformer en blanc : le but est de ne pas avoir de taches de couleur gris clair dans les zones qui vont accueillir la texture. Egalement : mettre un point sur la courbe et le bouger pour assombrir les traits.
- Enlever l'oeil en face de la vignette de ce calque.
- Dupliquer à nouveau le calque d'arrière-plan.
- Désaturer le calque dupliqué.
-
Image / Réglages / Courbes : pipette blanche, cliquer sur le gris des volumes pour les tranformer en blanc : ne doivent ressortir que les taches d'ombres sur les volumes. Mettre un point sur la courbe et le bouger pour assombrir ces taches d'ombre.
- Réafficher le calque du dessus, le mettre en mode "obscurcir", le fusionner avec le calque du dessous (menu Calque / Fusionner avec le calque inférieur. N.B. C'est la même chose que si on les activait tous les deux dans la palette des calques, avec la touche MAJ, ou la touche Pomme du Mac ou CTRL du PC, et qu'on allait dans le menu Calque / Fusionner les calques).
- Mettre ce calque en mode "produit".
- Activer le calque d'arrière-plan.
- Créer une petite sélection au lasso à un endroit où on veut mettre une texture, peu importe la forme de la sélection : une petite sélection en forme de cercle suffit.
- Ouvrir une texture. Sur l'image de la texture : Sélection / Tout sélectionner puis Edition / Copier.
- Sur l'image du modèle : Edition / Coller dedans.
- Associer le calque du dessin au calque de la texture.
- Dessiner en blanc ou en noir dans le masque de fusion pour faire apparaitre la texture où on le souhaite.
- Cliquer sur la partie gauche de la vignette du calque de la texture pour pouvoir la déplacer ou appliquer une transformation manuelle sur elle.

- Utilisation de deux scripts qui automatisent partiellement le travail : les scripts rendent la main quand on doit prendre une décision spécifique à une image.
- Essayez de mettre plusieurs textures sur l'image.

- Au cours suivant nous verrons comment créer un tel script.

Télécharger ces deux scripts …
Pattern.atn.zip


Scripts lancés manuellement :

Deux scripts dans l'ensemble de scripts Pattern.atn.zip



Deux scripts dans l\






Télécharger ces deux scripts …
Pattern.atn.zip

Voir la vidéo HD qui démontre comment utiliser ces deux scripts…
Voir la vidéo (28Mb)

Télécharger la vidéo HD zippée qui démontre comment utiliser ces deux scripts…
Télécharger la vidéo zippée (17Mb)

Ces deux scripts sont également disponibles sur la plateforme d'échange de Adobe :
http://www.adobe.com/cfusion/exchange
Il faut être enregistré comme utilisateur Adobe Exchange pour pouvoir y accéder.

MODE0021.TIF (P48)
- Création de deux scripts :
Pour commencer et Traits, Ombre et motifs
qui automatisent partiellement le travail : les scripts rendent la main quand on doit prendre une décision spécifique à une image.


Conseil : au moment de créer le premier script, n'ayez que l'image du modèle ouverte dans Photoshop. En effet si par erreur vous cliquez sur une autre image puis vous revenez sur l'image du modèle alors cette action s'enregistrera dans le script, et cela posera un problème quand on le rejouera, car l'image sur laquelle vous cliquez par erreur ne sera pas ouverte au moment où vous jouez le script.


N.B. : dans le message final du premier script, indiquer qu'il faut cliquer sur le masque de fusion et dessiner en blanc pour faire apparaitre la texture + qu'on peut cliquer sur la partie gauche de la vignette du calque et faire une transformation manuelle du motif.

N.B. : dans le message d'accueil du second script, indiquer qu'il faut avoir envoyé un motif dans le presse-papier, qu'il faut avoir fait une sélection au lasso là où on veut le motif, ET AUSSI que le calque d'arrière-plan doit être activé.

N.B. :
Dans le second script
, quand on crée l'association de calque (avec la touche ALT et le clic entre les deux vignettes), il est possible que Photoshop CS2 insère dans le script une ligne de code "Activer Calque 1" qui posera un problème. Il suffit de l'enlever manuellement en éditant le script par la suite.

En fait cela dépend de la position du curseur quand on clique ALT entre les deux calques : si le curseur dépasse un peu (c'est de l'odre du milimètre) sur la vignette du calque du dessus, pas de problème, par contre s'il dépasse un peu sur la vignette du calque du dessous, alors on verra apparaitre la ligne de code indésirable dans le script. Il s'agit d'un bug de Photoshop CS2! Et un vicieux! Ce bug a été résolu dans la version CS3. Il n'existait pas dans la version CS1.
> Mieux comprendre cette explication avec l'illustration ci-dessous…




Exercice facultatif : En guise d'exercice, recréez le premier script et faites exprès d'oublier de cocher la case "autorisation de continuer" lors du second point d'arrêt, et de réactiver le travail sur RVB (en cliquant sur le mot RVB dans la palette des couches) après avoir fait le coller dans la couche alpha. Cela nous permettra de voir qu'il est possible d'éditer le script par la suite pour corriger cela : modifier les options du point d'arrêt en double-cliauqnt sur cette ligne de script, et insérer une ligne qui active RVB dans la palette des couches.






Scripts lancé par "Traitement par lots" :

Ensembles de scripts JPGTIF.atn.zip et ALLTGA.atn.zip



Ensembles de scripts JPGTIF.atn.zip et ALLTGA.atn.zip





Télécharger ces deux ensembles de scripts …
JPGTIF.atn.zip
ALLTGA.atn.zip

(P49)
- Scripts pour transformer automatiquement une série d'images
> voir les modèles de scripts affichés dans la colonne de droite de ce blog.
N.B. Bien sûr il existe des utilitaires qui permettent d'automatiser la transformation de formats d'images. Ici la transformation de formats est un prétexte pour étudier les scripts. Photoshop permettra toutefois, à la volée, de faire plus que tranformer le format de l'image. Il pourra aussi appliquer des corrections couleur, etc si on le souhaite. Il suffira de les intégrer au script.

1. de JPG en TIF
- créer un dossier spécialement pour recevoir les images traitées.
- cocher "priorité sur les instructions" pour ouvrir et pour enregistrer.
- consigner les erreurs dans un fichier (et pour ce script il y en aura puisque chaque fois qu'il rencontrera une image qui n'est pas jpg il va essayer de l'ouvrir en tant que jpg mais n'y arrivera pas).

2. de tous formats en TGA
- créer un dossier spécialement pour recevoir les images traitées.
- cocher "priorité sur les instructions" pour enregistrer, MAIS PAS POUR OUVRIR car il n'y a pas d'instruction d'ouverture dans ce script. Si on coche, le script ne fonctionnera pas.
- consigner les erreurs dans un fichier.



Deux scripts dans l'ensemble de scripts Texte.atn.zip


Deux scripts dans l\







Télécharger ces deux scripts …
Texte.atn.zip

(P50)
- Script pour mettre du texte sur un bandeau dans le bas d'une série d'images.
- Script pour mettre du texte en bas à droite des images dans une série d'images QUELQUE SOIT LEUR ORIENTATION OU LEUR DIMENSION (ce serait facile si toutes les images avaient la même dimension).




Exportation d'images pour le web : un petit bug dans Photoshop

C'est désormais un fait connu que la commande "Fichier/Enregistrer pour le web" crée des fichiers moins lourds que la commande "Fichier/Enregistrer sous".

Exemple : une image JPEG enregistrée par "Fichier/Enregistrer sous" aura une taille de 90k sur le disque, mais seulement 20k si elle est enregistrée par "Fichier/Enregistrer pour le web".

Lorsqu'on a beaucoup d'images à adapter pour le web alors on peut avoir recours à un script :

D'abord, pendant que le script enregistre, on exporte une image, n'importe laquelle, avec les paramètres souhaités. On obtient finalement quelquechose comme ceci quand on développe la commande du script…



Remarquez comment, contrairement à ce qui se passe habituellement avec les scripts, ici le script intègre d'une manière inhabituelle l'emplacement où l'image a été enregistrée, avec le label In: parce qu' on n'est PAS passé par la commande "Fichier/Enregistrer sous".

Habituellement dans les scripts, quand on passe par la commande "Fichier/Enregistrer sous" on voit plutôt apparaitre dans le script le label Dans:



Avec un tel script qui intègre le label In: si on utilise les scripts comme on l'a toujours fait, c'est-à-dire en indiquant le dossier de destination pour les images traitées, alors nous aurons un problème au moment où on va effectuer le traitement par lot (menu Fichier/Automatisation/Traitement par lot)…

Durant l'exécution du script Photoshop va bien enregistrer les images dans le bon dossier en utilisant les paramètres d'exportation définis dans le script, mais tout de suite après il va écraser ces images en utilisant "Fichier/Enregistrer sous"…

Résultat : des fichiers plus lourds.







La solution consiste à
n'indiquer AUCUN dossier DE DESTINATION durant l'exécution du script








33. Conseils pour la réalisation des travaux pour le cours de Graphisme Bitmap avec Adobe Photoshop




Sources des images :


Travaillez avec des images de bonne qualité, qui contiennent beaucoup de détails, et uniquement avec des photos que vous avez prises vous-mêmes.

Imposez-vous d’utiliser un décor et des éléments que vous pouvez facilement prendre en photo, cela vous évitera de perdre du temps en trajets pour vous rendre sur le lieu du décor.

L’utilisation d’un appareil photo argentique est déconseillé car c’est plutôt couteux à moyen terme.

Il ne faut pas nécessairement un appareil photo couteux : un appareil 4 mega-pixels peut être suffisant à condition que les photos aient été réalisées dans des conditions d’éclairage et avec des réglages permettant au capteur de générer une image sans grain et avec du détail (en 2008, un appareil 8 mega-pixels coutait 100 euros, il s’agit d’un appareil de marque réputée). Par ailleurs pensez que vous pouvez aussi emprunter un appareil, ou en acheter un à plusieurs.

Dans vos photomontages le cadrage doit être dynamique :

Par exemple utilisez une vue en plongée = photo prise en regardant vers le bas, ou une vue en contre-plongée = photo prise en regardant vers le haut.

Soignez la mise en concordance des perspectives des différents éléments du montage, c’est ce qui accentuera le côté «vrai» du montage.

Cadrez vos sujets de manière à ce qu’ils occupent une bonne partie de l’image :

Les sujets ne doivent pas être trop petits dans le cadrage de l’image. Au besoin, et ce dès la conception-papier de votre photomontage, positionnez l’appareil photo virtuel près de ces sujets afin qu’ils ne soient pas trop petits dans le cadrage de l’image.

Vous pouvez ajouter un slogan personnel, intelligent, sans faute d’orthographe, et en rapport avec la scène :

Il faut soigner sa typographie : choix de la police, effet spécial éventuel sur le texte (mais ce dernier point n’est pas obligatoire).

Le slogan peut être en 3D.

Si le slogan n’est pas en français, il faudra une traduction française, à côté du slogan ou dans le bas de l’image (pas trop près du bord de l’image!), éventuellement en plus petit et sans effets spéciaux sur le texte si vous le souhaitez.

Chaque photomontage doit être précis, il doit contenir du détail :

… d’où l’importance du bon choix de toutes les photos de départ).

Il n’y a pas de format-pixels imposé, ni d’orientation (travail en largeur ou en hauteur). Toutefois le travail doit pouvoir être affiché en grand sur un moniteur 1024/768 et on doit pouvoir zoomer dessus à 200% sans voir apparaitre distinctement les pixels.

Les fichiers doivent être non aplatis , c’est-à-dire que les calques du montage ne doivent pas avoir été réunis en un seul calque :

Il faut donc tous les calques séparés (certains des calques du montage peuvent toutefois avoir été réunis en un seul, fusionnés, pour une raison technique et en accord avec le professeur).

Gardez les versions intermédiaires du travail, si possible sur plusieurs supports informatiques et en des endroits différents :

Ces versions intermédiaires vous permettent de ne pas tout perdre si votre fichier de travail devient corrompu par vous-même ou par l’informatique.

Ces versions intermédiaires ne doivent pas nécessairement être rendues avec le travail final.

L’invocation d’un «crash disk» ou d’un vol n’est donc pas une excuse pour être dispensé de rendre le travail à temps.

Dans chaque photomontage fini, les parties non visibles des photos originales doivent pouvoir être révélées à tout moment :

… donc il faut cacher les parties des photos originales qui doivent être non visibles dans le montage, il ne faut pas les effacer. Pour les cacher vous aurez recours au procédé des «masques de fusion» ou au procédé des «masques vectoriels».

Les erreurs informatiques à ne pas commettre :

Réglez votre écran pour qu'il affiche une maximum possible d'images par seconde, cela évitera que vos yeux fatiguent très vite : allez sur l'icône de l'écran en haut à droite sur l'écran, dans le menu choisissez préférences moniteurs, choisissez un nombre de pixels suffisant et une fréquence "Hz" la plus élevée possible.

Lorsque vous posez le stylet quelque part sur la tablette graphique, le pointeur doit changer de position sur l'écran… Cela veut dire que la tablette est bien réglée, qu'elle est en mode "stylet". Par contre si le curseur ne change pas de position sur l'écran lorsque vous posez le stylet sur la tablette, alors cela veut dire que la tablette n'est pas bien réglée… Elle est en mode "souris", et à ce moment il est très difficile de s'en servir pour dessiner.

N'enregistrez jamais directement de Photoshop vers votre clé USB. Enregistrez toujours vers un disque dur, ensuite en fin de journée copiez du disque dur vers votre clé USB. Gardez le fichier sur le disque dur au cas où la clé aurait un problème. Pourquoi ne pas enregistrer directement sur la clé USB? C'est très lent et il n'y a pas de système de vérification d'erreur : le fichier peut être illisible.

Si le disque dur externe que vous connectez au Macintosh est formaté en NTFS, vous ne pourrez que lire les fichiers, et pas écrire sur le disque. Un formatage FAT32 est conseillé.

Dans le cas où vous travaillez chez vous dans Photoshop dans une version plus récente que celle qui est utilisée sur les ordinateurs de l'école, allez dans le menu "Fichier/préférences" (ou "Photoshop/préférences"), "gestion des fichiers", et enclenchez "maximiser la compatibilité, toujours". Les fichiers créés par Photoshop seront plus lourds mais davantage compatibles avec les anciennes versions (n'oubliez pas de désenclencher cette option lorsqu'elle ne vous sera plus nécessaire).

Dans le menu Préférences de Photoshop/Modules externes et disques de travail, vérifiez que Photoshop est réglé pour utiliser tous les disques durs de l'ordinateur en tant que disques de mémoire virtuelle, et particulièrement et en priorité le disque dur dédié à cet effet : "VM".

Les erreurs du métier d’étudiant à ne pas commettre :

Quand vous lisez dans les consignes "vous pouvez", cela ne veut pas dire "vous devez".

Quand vous lisez dans les consignes "vous devez", cela ne veut pas dire "vous pouvez".

En ce qui concerne le travail à réaliser, et la manière dont l'évaluation sera mise en place, les trois seules sources d'information fiables sont : le professeur, les consignes écrites et remises à jour fournies par le professeur, les valves-étudiants. Toute information provenant d'une autre source ne peut être raisonnablement considérée comme étant véritablement fiable : informations fournies par les étudiants, rumeurs, on-dits, sites internet non-officiels, etc.

Le secrétariat-étudiants n'est pas habilité à fournir des informations à propos du contenu et du déroulement de ce cours de graphisme bitmap. Sachant cela, il est démandé aux étudiants d'éviter d'aller faire perdre leur temps aux secrétaires avec des questions de cet ordre.

Les étudiants absents doivent se remettre en ordre, ils doivent se renseigner à propos des techniques qui ont été expliquées au cours et également à propos des informations que le professeur a fournies au groupe par écrit ou oralement.

Une erreur habituelle est de rendre un travail qui contient des éléments détourés très précisément, avec des détourages ont pris beaucoup de temps, mais qui d'un point de vue composition, idée, originalité sont très pauvres. De tels travaux mènent à l'échec malgré qu'ils ont demandés beaucoup d'investissement de temps. D'une manière générale en infographie lorsqu'on passe plus de 15 minutes à faire la même chose, comme donner des coups de pinceaux autour d'un objet pour le détourer, cela signifie souvent qu'on entre dans un processus stérile du point de vue de la créativité. En infographie, la créativité prend plutôt l'aspect de manipulations et de transformations successives d'éléments nombreux et variés.


Les erreurs de prise de vue à ne pas commettre :

Lorsque vous prenez des photos de petits objets, utilisez la fonction "macro" de votre appareil photo. Généralement elle est symbolisée dans les réglages par l'image d'une tulipe.

Lorsque vous photographiez un paysage, un être vivant ou un objet, prenez une multitude de photos avec différents angles. Ainsi vous augmentez vos chances de ne pas devoir refaire une séance de photographies.

Lors des prises de vue, si votre sujet est plutôt vertical tenez l'appareil photo en vertical afin de maximiser l'utilisation du capteur de l'appareil photo.

Lorsque vous photographiez les sujets que vous allez intégrer dans vos montages, faites en sorte qu'ils occupent le maximum de place possible sur le capteur. L'erreur habituelle c'est de photographier de loin un sujet avec un appareil de 6 méga-pixels par exemple, et donc d'avoir le sujet en petit dans la photo : on obtient ainsi un sujet un peu flou comme s'il avait été photographié de près avec un appareil 1 méga-pixel.

Beaucoup d'étudiants utilisent leurs appareils 4 méga-pixels mal réglés : ils prennent des photos 1 méga-pixels. Vérifiez les réglages avant de photographier. (Une dimension d'image 2000/3000, c'est une image 6 méga-pixels : il suffit de multiplier les 2 chiffres… Par exemple une dimension d'image 2000/1500, c'est une image 3 méga-pixels).

Ne prenez pas vos photos au flash, ça supprime les ombres, et les ombres sont utiles pour donner du relief, du modelé. (très rarement toutefois le flash soulignera bien le modelé des objets brillants).

Photographiez en couleur, même si le montage final est en noir et blanc. Durant le cours je vous expliquerai comment transformer intelligemment vos images couleur en images en niveaux de gris.

Réglez l'appareil pour que la compression JPEG soit faible, car dans le cas contraire cela fait des photos avec du grain. Si possible, réglez l'appareil en TIFF non compressé.


Les astuces pour la prise de vue :

La photographie du décor que vous avez choisi d'utiliser peut être créée au départ de deux photographies de ce décor, assemblées dans Photoshop. Ainsi vous pourrez donner l'impression d'une photographie prise avec un objectif très grand angle. Par exemple photographiez le sol et l'arrière-plan d'un décor en pointant l'appareil photo à l'horizontale, puis photographiez du même endroit le haut du décor. Ensuite assemblez ces deux images pour n'en créer qu'une seule. Il est nécessaire de prendre beaucoup de photographies afin de trouver les deux bonnes pour créer ce montage.

Photographiez en lumière du jour, c'est une lumière puissante avec laquelle votre appareil vous donnera les meilleurs résultats.

Lors de la prise de vue, vérifiez que l'appareil est bien réglé en ce qui concerne la sensibilité : en effet, même en condition d'éclairage suffisant, un appareil photo dont le capteur est trop sensible produira des images avec du grain, ou des parties claires brûlées.

Evitez l'utilisation de photos analogiques imprimées sur papier, car généralement leur qualité est médiocre. Les diapositives sont de meilleure qualité pour les travaux de photomontage en infographie.

Vous pouvez montrer vos photographies au professeur afin qu’il ait une vue d’ensemble et qu’il puisse vous indiquer quelles sont les plus appropriées pour réaliser le montage. Pour cela, faites une planche contact 20/30cm dans Photoshop : menu Fichier/Automatisation/Planche contact II. Activez l’option «utiliser le nom de fichier en légende» afin de retrouver facilement les photos par leur nom. Choisissez une résolution de 150 dpi.


Les erreurs de conception-photoshop à ne pas commettre :

Utilisez les masques de fusion correctement dans vos montages.

Si dans vos montages finaux un de vos sujets est partiellement masqué par le décor, faites en sorte que le masque de fusion du calque de ce sujet fasse apparaître le sujet en entier, et par-dessus le calque de ce sujet créez un calque qui contient une copie du décor (ou d'une partie du décor seulement afin de ne pas alourdir le fichier), ajoutez-y un masque de fusion qui masque tout et faite apparaître le décor par-dessus le sujet en dessinant en blanc dans ce masque de fusion. Ainsi vous pourrez facilement agrandir le sujet ou le déplacer, cela vous permettra de discuter avec le professeur (et plus tard un client) et modifier facilement le montage selon les conseils qu'il vous donne. Pour plus de détails à ce propos, demandez au professeur, particulièrement dans le cas où vos montages demandent une disposition de calque plus complexe que celle qui vient d'être évoquée.


Les astuces pour la conception-photoshop :

Il n'y a pas de nombre de pixels imposé : il faut cependant qu'on puisse afficher l'image plein écran sur l'ordinateur et zoomer une fois ou deux sans qu'on voit apparaître distinctement les pixels, le grain de l'image ou du flou. Souvenez-vous que le terme "résolution" est un terme qui désigne combien de pixels de l'image seront utilisés pour imprimer l'image sur une distance d'un pouce (2,54 cm)… Comme nous ne voulons pas imprimer nos images, nous ne parlerons donc pas de résolution ici. Pour nous, ce qui compte c'est le nombre total de pixels de l'image, et donc le nombre de pixels en hauteur et en largeur (exemples : L=1450/H=3900, L=3900/H=1450, L=3600/H=3600, etc).

Dans Photoshop, les outils de sélection "lasso" et "baguette magique" sont des outils d'amateur, évitez donc de les utiliser. Travaillez plutôt avec des couches alpha, des masques de fusion et/ou des tracés vectoriels. D'une manière générale les professeurs de première et de deuxième année souhaitent faire passer en deuxième année du graduat en infographie des étudiants qui manipulent les programmes autrement qu'en amateur.

Lorsque vous amenez un sujet dans un décor et que le sujet est trop grand, ne le réduisez pas par "transformation manuelle". Supprimez-le du décor, ensuite multipliez le nombre de pixels du décor par "image/taille de l'image"… choisissez "%" dans le menu à la place de "cm". Amenez ensuite à nouveau le sujet dans le décor pour observer la place qu'il occupe dans ce décor. Au besoin supprimez à nouveau le sujet puis multipliez à nouveau le nombre de pixels du décor. Pour obtenir une multiplication des pixels de haute qualité, n'augmentez pas trop vite, par exemple en indiquant "200 %". Procédez plutôt comme ceci : augmentez plusieurs fois de suite d'un faible pourcentage, comme "110%", ainsi la multiplication des pixels sera effectuée avec une suite de calculs complexes, ce qui résultera en une image agrandie de plus haute qualité. L'idéal reste évidemment d'éviter de devoir en arriver là : il faut travailler dès le départ avec des photographies de qualité !

Vos sujets doivent être nets sur les photos originales et dans le montage, mais cependant ils peuvent présenter des "flous de bouger" réalisés artificiellement dans Photoshop. Attention un flou de bouger ne doit pas être visible sur la totalité du sujet sinon ça entrerait évidemment en contradiction avec une des exigences du travail : la précision (donc impossible d'utiliser le flou de bouger afin de compenser la piètre qualité d'une photo!).

Habituez-vous à travailler avec un stylet plutôt qu'avec la souris. Lorsque vous dessinez une couche alpha avec un stylet, vérifiez que les options de dynamique du stylet sont bien désactivées : dans la palette des formes en haut à droite sur l'écran, toutes les options de dynamique qui se trouvent au-dessus de la ligne de séparation horizontale doivent être désactivées, et pour éviter qu'elles ne s'enclenchent à nouveau quand vous changez de forme, tous les verrous doivent être fermés en face de ces options. Avec ces options désactivées, la pression du stylet sur la tablette ne fait plus varier l'épaisseur et l'opacité du trait, c'est ce qu'il faut car cela peut poser des problèmes quand on crée une couche alpha (difficulté à bien poser les traits, image fantôme du décor autour des sujets quand on les a emmenés dans l'autre décor). L'utilisation du stylet permet la création de travaux plus précis, plus rapidement réalisés, et cela évite également d'user les articulations des doigts : cela peut paraître drôle pour certains, mais il s'agit là d'un réel problème (maladie professionnelle dite "des gestes répétitifs", ou "syndrome du canal carpien").

Lorsqu'un décor n'est pas assez grand pour accueillir les sujets, vous pouvez ajouter de la zone de travail avec "image/taille de l'image" et ensuite avec l'outil "tampon". Afin de vous pouvoir facilement corriger les erreurs quand vous travaillez au tampon, choisissez de travailler sur un calque vide que vous créez au-dessus du calque du décor à étendre. Parlez-en au professeur en cas de question à ce propos.

Pour les objets à caractère industriel, ou naturels mais à contour très net (c'est-à-dire non flou), vous pouvez réaliser la sélection à la plume vectorielle plutôt qu'avec une couche alpha : ce sera plus facile et plus précis. Ensuite le tracé vectoriel servira à créer un masque vectoriel (demandez au professeur comment procéder pour créer le tracé vectoriel sans couleur et ensuite pour le transformer en un masque vectoriel). Si votre sujet présente une partie floue sur son contour vous pourrez, en plus du masque vectoriel que vous aurez ajouté sur le calque, utiliser un masque de fusion pour cette partie plus floue du sujet (demandez également au professeur pour savoir comment procéder). Quant aux personnages et êtres vivants, c'est en général la méthode de sélection par couche alpha qui convient le mieux.

Pour le transfert de vos travaux de et vers chez vous, il peut être intéressant de zipper les fichiers (ou les dossiers contenant plusieurs fichiers). Pour zipper un dossier sous MAC OS X, enfoncez la touche CTRL, puis dans le menu qui apparait quand vous cliquez sur l'élément à zipper, choisissez "Créer une archive de…"

Les êtres vivants éventuellement présents dans votre scène sembleront vraiment intégrés si on voit leurs pieds ou leurs pattes posés dans le décor (ou le dos posé dans le décor dans le cas où il a les jambes/pattes en l'air). Pensez également à recréer des ombres et/ou des reflets si c’est possible.

Dans le cas où il s'avère, en cours d'élaboration dans Photoshop, et ce malgré tous les efforts déployés lors de la conception, que vos montages paraîssent pauvres (trop peu d'éléments dans la scène par exemple), des solutions existent :
1) Vous pouvez agrandir la zone de travail, créer un bord flou ou bien encore graphique (motif complexe et esthétique), et faire déborder certains des éléments de la scène en dehors de ce bord. Ainsi vous obtenez une mise en page, une manière de présenter votre travail, qui fait penser aux livres pour enfants (poétique) ou aux livres du genre fantastique (référence aux livres illustrés pour enfants, référence à ce qui est magique et obscur). Demandez son avis au professeur à propos de l'opportunité de faire évoluer votre travail dans ce sens.
2) Vous pouvez travailler l'aspect graphique du slogan, lui donner un aspect élaboré. Vous pouvez aussi éventuellement lui ajouter une image, peut-être dans un cartouche. Vous pouvez aussi le réaliser en 3D (Attention… "en 3D" ne veut pas nécessairement dire "extrudé" : les lettres peuvent être plates sans épaisseur, c'est généralement moins lourd visuellement. Les lettres peuvent toutefois avoir un aspect lourd si cela se justifie dans la scène).


32. Raccourcis-clavier des formes dans Adobe Photoshop CS3

Voir dans CS4

Pour ne pas apporter une complexité supplémentaire durant les explications, nous n'utiliserons pas les raccourcis-clavier pour changer la dimension des formes, ou pour en choisir une autre.

Si vous êtes débutants dans Photoshop je vous conseille de ne pas essayer de les utiliser pendant les explications, ceci afin de ne pas rendre plus complexe ce qui l'est déjà suffisament pour vous.




Ces raccourcis-clavier sont modifiables dans le menu Edition/Raccourcis-clavier. Mais évidemment il ne faut pas les modifier dans le cadre de ce cours.

31. Pour les étudiants qui ont déjà suivi des études en infographie

Pour les étudiants qui ont déjà suivi des études en infographie : si vous pensez maîtriser la matière du jour, alors travaillez à quelque chose d'intelligent et en rapport avec l'infographie tout en écoutant le cours d'une oreille. Par exemple vous pouvez commencer à travailler aux montages que vous rendrez à l'examen. Ainsi, lorsque le professeur parlera de quelque chose que vous ne connaissez pas, vous pourrez à ce moment là suivre le cours comme les autres étudiants.

N.B. Certains étudiants doubleurs pourraient mal comprendre ce conseil et croire que cela veut dire qu'ils ne sont pas obligés de venir au cours. Il n'en est rien évidemment : un étudiant doubleur et non dispensé pour ce cours est obligé d'y être présent.

30. Avertissement à propos des dénominations françaises des fonctionnalités de Adobe Photoshop



- Depuis la version CS1
de Photoshop (=Photoshop version 8), la fonction qui s'appelait "Associer les calques" (fonction qu'on obtient avec la touche ALT et le clic entre deux vignettes de la palette des calques) s'appelle désormais "Créer un masque d'écrêtage".

- Depuis la version CS2 de Photoshop (=Photoshop version 9) le terme "Associer les calques" est désormais utilisé dans le menu Calque du haut de l'écran pour désigner la fonction de regroupement de plusieurs vignettes de calques qu'on a activées avec la touche MAJ dans la palette des calques (une nouveauté de Photoshop CS2 =Photoshop version 9). Et dans la palette des calques cette même fonction s'appelle "Nouveau groupe d'après des calques".


Donc beaucoup
de confusion dans les différentes versions françaises de Photoshop!

Dans cette formation j'utiliserai les dénominations historiques

"Associer les calques" (= "créer un masque d'écrêtage")
"Grouper les calques" (="Associer les calques"/"Nouveau groupe d'après des calques")


29. Le cours de graphisme bitmap de Jacquard Infographie



Nombre d’heures sur l'année:

30 heures
ventilées en 15 x 2 heures
ou en
7 x 4 heures + 2 heures.

Affectation des crédits associés:
3 ECTS (European Credit Transfer and Accumulation System). Ces 3 crédits participent au calcul de tous les crédits qu'obtient l'étudiant à l'issue de la session d'examen de juin, puis de celle de aout/septembre. Ce calcul est utile lors de la délibération pour indiquer si l'étudiant est elligible pour le passage en seconde année, et si oui, sous quelles conditions.

Quantité maximale de travail en dehors du cours:
Ce cours dure 30 heures, et a 3 crédits associés, cela veut dire que le cours peut nécessiter de la part des étudiants un investissement temps de maximum 3 x 25 heures = 75 heures, ventilés comme suit : 30 heures de cours et 45 heures de travail en dehors du cours. N.B. Les laboratoires informatiques de l'école sont régulièrement ouverts le soir aux étudiants, lesquels bénéficient s'ils le souhaitent d'un soutien technique et graphique de la part d'un enseignant présent dans le laboratoire. Dans ce cas il est demandé aux étudiants d'informer cet enseignant à propos des consignes particulières pour le travail, un travail n'étant pas jugé dans l'absolu, mais bien par rapport aux consignes de départ.

Prérequis pour passer en deuxième année:
Ce cours et un prérequis, tout comme le cours de Communication Visuelle et le cours de Graphisme Vectoriel.

Objectifs et/ou compétences:
Amener les étudiants à être capables de mettre au point un projet de photomontage puis à le réaliser numériquement en alliant créativité et utilisation correcte des outils infographiques dans le respect des consignes de travail.
Comprendre les consignes. Savoir en dégager la part de liberté et de contrainte dans la réalisation du travail demandé. Savoir également exploiter les conseils prodigués par le professeur, tant oralement que par écrit.

Contenus et/ou production:
Utilisation des outils infographiques basiques nécessaires à la réalisation de photomontages numériques : calques numériques, couches alpha, masques de fusion, calques de réglage de types « mélangeur de couche » et « courbes », utilisation correcte du stylet, tampon de duplication, outil de déformation, filtre d’accentuation des détails USM.
Conception sur papier de plusieurs projets de photomontages et réalisations de photomontages numériques de qualité répondant aux attentes du client (le professeur jouera le rôle du client).

Outils et/ou références:
Adobe Photoshop Classroom in a book, Adobe Press.
Adobe Photoshop Certification Book for the instructor, Adobe Press.

Evaluation
Evaluation formative individuelle durant l’année scolaire, uniquement à titre d’information pour l’étudiant. L’examen de fin d’année consiste en un examen oral. L’examen compte pour 100% de la note de l’année. L’examen a lieu en session de Juin.


2008-12-02

27. La pondération des cours / les crédits


Le schéma ci-dessus vous fait comprendre ce qu'est la pondération des cours à 20 : le fait qu'un cours soit étalé sur plus d'heures qu'un autre ne veut pas dire qu'en fin d'année il pèsera plus qu'un autre dans la note globale, comme montré dans le haut du schéma. En réalité chaque cours a un poids équivalent en fin d'année, comme montré dans le bas du schéma.

Ce calcul concerne les points, mais pas les crédits, qui sont un autre paramètre qui est pris en compte lors de la délibération des étudiants en fin d'année : les crédits, ou ECTS, sont différents d'un cours à l'autre, ils sont un indicateur du temps que l'étudiant est supposé consacrer à un cours… Par exemple le cours de Graphisme Bitmap, qui dure 30 heures, est un cours à 3 crédits. Un crédit équivaut à 25 heures d'investissement/temps de la part de l'étudiant. Ce cours peut donc mobiliser 75 heures dans l'emploi du temps de l'étudiant (3x25 heures). Cela veut dire qu'en dehors du cours il reste 40 heures à l'étudiant pour travailler pour ce cours.

Par ailleurs certains cours sont des prérequis pour passer en seconde année. C'est le cas de ce cours. Bref, une situation très complexe, surtout pour l'étudiant qui veut réussir en travaillant le moins possible : les risques de mal calculer son coup sont grands. Alors la meilleure solution c'est d'essayer de faire de son mieux pour tous les cours. C'est d'autant plus facile si vous avez la chance de ne pas faire partie de ces étudiants qui doivent travailler pour payer leurs études. L'infographie est un métier qui nécessite d'avoir une certaine dose de passion de la part de ceux qui s'y lancent. Ce côté "passion" du métier d'infographiste a ses bons et ses mauvais côtés, cela n'est pas le sujet ici, mais dans tous les cas, je vous souhaite bon travail et bon courage !



2007-11 02. Comprendre les images numériques pour mieux aborder l'infographie 2007-12 04. Comment renforcer sa connaissance de Photoshop 2008-04 07. Pourquoi il peut être intéressant de demander aux étudiants de produire des images en noir et blanc? 2008-05 09. Ce qu'il vous sera demandé le jour de l'examen de graphisme bitmap 2008-09 12. Les meilleurs travaux pour le cours de Graphisme Bitmap 2008-09 13. Venez montrer vos travaux dès octobre 2008 2008-09 14. Ouverture des labos du soir le lundi 29 septembre 2008 2008-09 15. Photoshop CS4 extended : une petite démo 2008-09 16. Photoshop CS4 64-bit in Windows but only 32-bit in OS X 2008-10 17. Tous les bons conseils pour bien réussir ses montages avec Adobe Photoshop 2008-10 18. Utilisez "Fichier/Automatisation/Planche contact II" pour montrer les photos que vous avez prises 2008-10 19. En infographie la créativité c'est une suite de manipulations et de transformations successives d'éléments nombreux et variés 2008-10 20. Etant étudiant faut-il vraiment se fournir en matériel informatique ? 2008-10 21. Photomontages : prévoyez des travaux en rapport avec vos compétences actuelles 2008-10 22. Installer Windows sur un ordinateur MacIntosh à puce Intel (MacBook Pro par exemple)… 2008-10 23. Les étapes de la création d'un photomontage valable 2008-10 24. En panne d'idées pour vos photomontages ? 2008-11 25. Depuis le développement de la gestion des couleurs on travaille en RVB les images qui sont pourtant prévues pour l'impression CMJN 2008-11 26. un bug ennuyeux dans Photoshop CS 2008-12 27. La pondération des cours / les crédits 2008-12 29. Le cours de graphisme bitmap de Jacquard Infographie 2008-12 30. Avertissement à propos des dénominations françaises des fonctionnalités de Adobe Photoshop 2008-12 31. Pour les étudiants qui ont déjà suivi des études en infographie 2008-12 32. Raccourcis-clavier des formes dans Adobe Photoshop CS3 2008-12 33. Conseils pour la réalisation des travaux pour le cours de Graphisme Bitmap avec Adobe Photoshop 2008-12 34. Vu en seconde année (tous groupes de travail confondus) : les scripts 2008-12 35. Vu en seconde année (tous groupes de travail confondus) : correction couleur 2008-12 36. Quelle est la meilleure méthode de sélection : masque vectoriel ou masque de fusion ? 2008-12 37. Téléchargez les photomontages des étudiants pour voir l'utilisation des calques 2008-12 38. Imprimer avec des encres RVB ? 2008-12 39. Ce cours n'est pas orienté vers un métier de l'infographie en particulier 2008-12 40. Montrez vos travaux au professeur même si vous pensez qu'ils sont nuls ou mauvais 2009-01 41. Nouveau : un forum de discussion à propos de ce cours 2009-01 42. En toute circonstance montrez des projets dessinés sur des feuilles blanches 2009-01 43. Upgrader Windows XP (ou Vista) vers le service pack 3 sur un ordinateur Macintosh Intel 2009-02 44. En photographie numérique il vaut mieux surexposer que sous-exposer une image 2009-02 45. Dans Photoshop CS4 toute une série de plug-in's ont disparu 2009-02 46. Astuce utile avant d'utiliser Silverfast le logiciel de pilotage du scanner dans le labo 01 et dans le local d'impression 2009-02 47. Les combinaisons de touches pour obtenir certains caractères spéciaux sur un ordinateur Apple Macintosh 2009-02 48. L'image de fond : le maillon faible de votre photomontage 2009-03 49. Les utilisateurs prolongent la durée de vie de leurs ordinateurs et les fournisseurs d'ordinateurs sont de plus en plus inquiets 2009-03 50. L'école supérieure d'infographie Albert Jacquard prête aux étudiants des appareils photo numériques de qualité 2009-04 51. Des GIF's animés qui montrent comment les photomontages ont été construits 2009-04 52. Le mapping video 3D de bâtiments pour l'événementiel 2009-04 53. S'inspirer n'est pas copier mais il faut prévenir le professeur (ou le client) 2009-04 55. Etudiants ne faites pas vous-mêmes une sélection parmi vos travaux "afin de ne montrer que le meilleur" 2009-04 56. Les quatre erreurs monstrueuses à l'examen de graphisme bitmap 2009-04 57. L'origine du léger flou toujours présent même dans les meilleures images numériques 2009-04 58. Vu en seconde année (tous groupes de travail confondus) : la colorisation professionnelle de dessin au trait 2009-05 59. Plus que la semaine du lundi 18 mai 2009 pour montrer l'avancement de vos travaux avant de les rendre à l'examen 2009-05 60. Cadrez vos sujets de manière à ce qu’ils occupent une bonne partie de l’image 2009-05 61. On ne pourra pas présenter à l'examen de 2ème session des travaux déjà présentés en 1ère session 2009-07 62. Des jeux pédagogiques pour apprendre les réglages des appareils photo et aussi les règles d'esthétique en photographie 2009-07 63. Une vue d'ensemble sur tous les travaux rendus en juin 2009 pour le cours de Monsieur Dambermont 2009-07 64. Étapes est une revue française du graphisme du design de l'image et de la création 2009-07 65. Un dossier photo sur linternaute.com : Des repères pour cadrer vite et bien 2009-08 66. Reportage "Striptease" : diplome en jeux 2009-08 67. Adobe CS5 sous Mac OS X : enfin le passage à Cocoa 64 bits 2009-08 68. Adobe Photoshop CS4 Performance 2009-08 69. Malcolm Gladwell : the key to success in any field is to a large extent a matter of practising a specific task for a total of around 10 thousand hours 2009-08 70. Une vue d'ensemble sur tous les travaux rendus en aout 2009 pour le cours de Monsieur Dambermont 2009-09 71. Comparatifs de prix d'appareils photo 2009-09 72. Galeries de travaux infographiques 2009-09 73. Tutoriaux Photoshop 2009-09 74. Gestion du temps 2009-09 75. Travailler à l'étranger 2009-09 76. La promotion de son activité 2009-09 77. Avatar est un film de science-fiction de James Cameron tourné en 3D Relief dont la sortie mondiale est prévue pour le 18 décembre 2009 2009-09 78. Spacebook : un PC portable à double écran commercialisé à la fin de l’année 2009-09 79. Raccourcis-clavier des formes dans Adobe Photoshop CS4 2009-10 80. Stereoscopic 3D stop-motion movie "Coraline" 2009-11 81. colorimétrie appliquée 1 : gestion des couleurs (color management) - Thierry Dambermont 2009-12 82. L'animation numérique à Jacquard Infographie 2010-02 83. en Belgique : nouvelles taxes en faveur des auteurs sur les supports de stockage y compris les cartes d'appareils photo numériques 2010-02 84. Photoshop CS4 - Sélection sur un arbre ou des cheveux 2010-02 85. Photoshop CS4 - Supprimer le fond (Delete the background) 2010-02 86. Photoshop CS4 - Une texture sur un objet (texture an object) 2010-02 87. downloader les séquences entières des cours Adobe Photoshop CS4 2010-02 88. Photoshop 20 ans après 2010-02 89. The Photoshop timeline 2010-02 90. L'excellente émission-débat "C dans l'air" à propos notamment de la campagne publicitaire qui assimile le tabagisme et la fellation 2010-03 100. Photoshop CS4 - Masque de fusion and transformation manuelle 2010-03 101. Photoshop CS4 - baguette magique et plages de couleur 2010-03 102. Photoshop CS4 - Historique et forme d'historique 2010-03 103. Photoshop CS4 - Tampon de duplication (rubber stamp) 2010-03 104. Adobe Photoshop CS5 New Features: Patch Match Technology 2010-03 105. Sneak peek of new Adobe Photoshop CS5 technologies - www.CS5.org 2010-03 106. New Adobe photoshop CS5 feature. Amazing "intelligent spot healing" 2010-03 107. colorimétrie appliquée 2 : gestion des couleurs (color management) - Thierry Dambermont 2010-03 108. colorimétrie appliquée 3 : gestion des couleurs (color management) - Thierry Dambermont 2010-03 109. Travaux Adobe Photoshop : un diaporama video en haute définition (séquence de 1 heure et 18 minutes / 262 megabytes) 2010-03 110. Logorama : a short film that was directed by the French animation collective H5 2010-03 111. Photoshop CS4 - Les images au mode bitmap 2010-03 91. Nice tips and techniques overview about Integrating 3D applications with After Effects 2010-03 92. Photoshop CS4 - Les vecteurs et la vectorisation 2010-03 93. Photoshop CS4 - Créer un flou de bouger sans point de fuite 2010-03 93. Une sélection des travaux les plus intéressants de ces trois dernières années pour le cours de graphisme bitmap (Photoshop) 2010-03 94. Photoshop CS4 - Couche alpha - masque vectoriel - export PDF 2010-03 95. Photoshop CS4 - Transformation manuelle et de sélection 2010-03 96. Photoshop CS4 - Sélections avec couches alpha 2010-03 97. Photoshop CS4 - tampon de duplication 2010-03 98. Photoshop CS4 - contour du tracé 2010-03 99. Photoshop CS4 - tracés combinés 2010-04 112. Photoshop CS5 : Puppet Warp Sneak Peak with Russell Brown senior creative director at Adobe 2010-04 113. Use the "layer comps" palette in order to create variations in your Photoshop documents 2010-05 115. Le monde des couleurs : une série de trois dvd à propos de la couleur 2010-05 116. Découvrez quelques nouvelles fonctionnalités des logiciels Adobe durant le Roadshow CS5 2010-05 117. N'oubliez pas de bien sauvegarder vos projets à plusieurs endroits pour éviter de vous retrouver sans rien en cas de crash disk 2010-05 119. the steps necessary to convert an everyday office into a workspace that promotes color accuracy 2010-05 120. Pour éviter les mauvaises surprises au moment de l'examen ce serait une bonne idée d'afficher vos travaux pour vérifier les couleurs 2010-06 122. Utile pour ceux qui présenteront leurs travaux en aout : voici une sélection de bons travaux rendus en juin… 2010-07 123. Profils colorimétriques : Les réglages RVB et CMJN sont synchronisés sur l'ensemble de la Creative Suite de Adobe 2010-07 124. Voici un travail analogique original qui pourrait stimuler votre créativité dans vos photomontages numériques 2010-07 125. Stages-Infographie.com : les classes d'été préparatoires aux formations longues en infographie 2010-09 128. Quelques nouveaux DVD d'apprentissage de l'infographie 2011-03 129. Préparation d'une bande dessinée pour l'imprimer en offset 2011-03 130. Journée Portes Ouvertes SupInfoCom Valenciennes du 19 mars 2011 2011-04 131. Des étudiants me parlent d'augmenter le nombre d'étapes du gabarit. 2011-04 132. Sauvegarde (backup) d'un disque dur sous Mac OS X Snow Leopard - parts 1 et 2 : les images disques .dmg 2011-04 133. Sauvegarde (backup) d'un disque dur sous Mac OS X Snow Leopard - parts 3 et 4 : sauvegarde avec Time Machine : l'équivalent de Acronis True Image Adobe InDesign - Les objets ancrés sur le côté du texte : Une playlist qui regroupe les trois videos sur le sujet et visionnables sur youtube Les liens vers les tutoriaux Adobe Photoshop - Illustrator - InDesign visionables sur Youtube et disponibles également au téléchargement liste mise à jour le 07 avril 2013… Une bonne introduction d'une heure à l'utilisation professionnelle de Adobe InDesign Une liste de formations disponibles gratuitement au téléchargement
Accès aux messages par mois de parution

Vous préférez les logiciels…





Les consignes pour l'examen de juin et de aout 2010

Les consignes sont affichées aux valves officielles de l'école depuis Octobre 2009. Vous ne pouvez donc ignorer ce qui est attendu de vous pour réussir ce cours de graphisme bitmap, année scolaire 2009-2010.

Le professeur vous en a aussi parlé durant les cours et vous a distribué une copie écrite des consignes. Elles sont également disponibles en ligne. Pour accéder à la seule page officielle pour les consignes cliquez sur le lien ci-dessous, ou s'il ne fonctionne pas naviguez jusque l'URL http://www.cours-photoshop.com/

Afficher les consignes…


Jargon de l'infographie

les informations s'afficheront sur le site www.Club-Photoshop.com

Logiciels d'animation 2D
Logiciels de montage et trucage video
Techniques d'animation
Techniques de montage et retouche video
Productions d'avant-garde
Suggérez un lien envoyer un mail

convertisseur de devises

Les meilleurs travaux des années précédentes

Les images dans cette galerie montrent un bon niveau de qualité, c'est-à-dire qu'elles présentent une bonne partie des qualités attendues dans des photomontages dignes d'une école supérieure d'infographie : une bonne définition d'image, un bon placement des éléments dans le cadre, des interactions entre les éléments dans la scène, des décors appropriés, une mise en scène sympathique, attendrissante, surprenante, ou choquante, de la perspective, une bonne appréhension des volumes grâce à l'utilisation des vues en trois-quart, des ombres dessinées correctement sous les éléments inclus dans la scène, un bon équilibrage des luminosités et des couleurs des éléments du montage les uns par rapport aux autres, un bon silhouettage des éléments (c'est-à-dire que même si les éléments du montage étaient vus en silhouette on les reconnaitrait facilement car on distinguerait encore clairement, par exemple dans le cas d'un personnage, sa tête, ses bras et ses jambes). Bien entendu, peu de montages présentent toutes ces qualités à la fois : ici ce sont des travaux d'étudiants qui vont encore évoluer.

les meilleurs travaux de la session commencée en septembre 2007


les meilleurs travaux de la session commencée en septembre 2008


les meilleurs travaux de la session commencée en septembre 2009


N.B. Le travail d’un étudiant refusé en Graphisme Bitmap peut malgré tout se retrouver dans le diaporama qui montre les meilleurs travaux. Comment est-ce possible? 1. Les étudiants doivent rendre à l’examen 15 photomontages. Il est possible que parmi les 15 travaux de l’étudiant il y en avait quelques mauvais, quelques très moyens et seulement un bon… Le bon travail se retrouve dans le diaporama, mais l’étudiant est tout de même en échec. Ce travail sélectionné est à prendre comme un signal positif : cela signifie que l’étudiant a des dispositions à réussir dans le domaine de l’infographie, mais qu’il doit encore développer ses capacités naissantes. 2. Il est possible que le travail de l’étudiant soit bon à certains égards, mais pas à d’autres. Parfois un travail n’a qu’une qualité : l’originalité de l’idée, ou l’originalité dans l’utilisation d’un outil. Le travail a tout de même été inclu au diaporama car ce diaporama est un outil didactique, il est utilisé en début d’année, en parallèle avec la lecture des consignes, lors d’une analyse critique réalisée par le professeur devant les étudiants. 3. Les travaux sélectionnés ont été choisis en les visionnant en petit dans le diaporama général qui contient les milliers de travaux rendus aux examens. A l’examen l’étudiant devait rendre des travaux qui contiennent beaucoup de détails : ainsi il est possible que le travail qu’on voit dans le diaporama avait peut-être trop peu de détails. Cela ne se voit pas dans le diaporama. 4. Les travaux sélectionnés ont été choisis pour leur originalité et la qualité de la composition, mais ils manquaient peut-être de savoir-faire technique, cela ne se voit que lorsqu’on les observe avec plus de détails que ce qu’on voit dans le diaporama, ou lorsqu’on analyse le contenu de la palette des calques dans Photoshop. Parfois les calques étaient mal utilisés.

Les travaux presque valables des années précédentes

Ces travaux montrent un niveau de qualité plutôt moyen. Certains sont meilleurs que d'autres. Globalement ils sont prometteurs mais ils auraient dus être améliorés avant d'être rendus à l'examen… Parfois les personnages sont trop petits dans le décor, parfois ils sont vus de face ou de profil alors que ça n'apporte rien : une vue de trois quart aurait été préférable car elle aurait mieux permis au public de se plonger en esprit dans la scène, parfois c'est l'idée qui est trop simple : il n'y a pas assez d'action, pas assez d'interaction dans la scène : le travail est une démonstration technique tout au plus, parfois c'est le décor qui est trop pauvre… Bref, des travaux qui ne répondent pas tout à fait aux attentes d'une école supérieure d'infographie mais qui pourraient servir de point de départ à d'autres travaux plus aboutis.
Attention parfois l'un ou l'autre travail montré dans cette galerie est en contradiction avec les consignes actuelles… soit parce que l'étudiant s'est trompé (dans ce cas la note a été revue à la baisse pour le travail), soit parce que le travail est ancien et répondait à des consignes plus anciennes et différentes des consignes actuelles.

les travaux presque valables de la session commencée en septembre 2007


les travaux presque valables de la session commencée en septembre 2008


les travaux presque valables de la session commencée en septembre 2009


N.B. Le travail d’un étudiant refusé en Graphisme Bitmap peut malgré tout se retrouver dans le diaporama qui montre les meilleurs travaux. Comment est-ce possible? 1. Les étudiants doivent rendre à l’examen 15 photomontages. Il est possible que parmi les 15 travaux de l’étudiant il y en avait quelques mauvais, quelques très moyens et seulement un bon… Le bon travail se retrouve dans le diaporama, mais l’étudiant est tout de même en échec. Ce travail sélectionné est à prendre comme un signal positif : cela signifie que l’étudiant a des dispositions à réussir dans le domaine de l’infographie, mais qu’il doit encore développer ses capacités naissantes. 2. Il est possible que le travail de l’étudiant soit bon à certains égards, mais pas à d’autres. Parfois un travail n’a qu’une qualité : l’originalité de l’idée, ou l’originalité dans l’utilisation d’un outil. Le travail a tout de même été inclu au diaporama car ce diaporama est un outil didactique, il est utilisé en début d’année, en parallèle avec la lecture des consignes, lors d’une analyse critique réalisée par le professeur devant les étudiants. 3. Les travaux sélectionnés ont été choisis en les visionnant en petit dans le diaporama général qui contient les milliers de travaux rendus aux examens. A l’examen l’étudiant devait rendre des travaux qui contiennent beaucoup de détails : ainsi il est possible que le travail qu’on voit dans le diaporama avait peut-être trop peu de détails. Cela ne se voit pas dans le diaporama. 4. Les travaux sélectionnés ont été choisis pour leur originalité et la qualité de la composition, mais ils manquaient peut-être de savoir-faire technique, cela ne se voit que lorsqu’on les observe avec plus de détails que ce qu’on voit dans le diaporama, ou lorsqu’on analyse le contenu de la palette des calques dans Photoshop. Parfois les calques étaient mal utilisés.

HEAJ

département infographie
Afficher Ecoles 3D sur une carte plus grande
stages infographie
http://www.stages-infographie.com/prepas-infographie.html

Les classes d'été préparatoires aux formations longues en infographie


Les jeunes à l'issue de l'enseignement secondaire, un public parfois mal préparé à l'apprentissage de l'infographie

Les "classes" d'été ou workshops que nous proposons sont nées du constat qu'actuellement les jeunes, à l'issue de l'enseignement secondaire, sont pour la plupart dans une ignorance totale des enjeux et des matières de l'enseignement supérieur en infographie, qu'il soit public ou privé. Les parents sont également désemparés face à ces nouveaux métiers qu'ils ne connaissent pas encore. Ces classes d'été préparatoires faciliteront ce moment important dans la vie des jeunes étudiants : le passage vers une certaine autonomie, vers un savoir, un métier, un avenir.


Il ne s'agit pas de former des élites

Notre démarche indépendante ne se veut pas un moyen de discrimination sociale dans la formation et la sélection des élites. Elle permettra plutôt aux futurs étudiants de faire le point sur leurs aptitudes et d'affiner leur vision du métier, voire même de remettre en question un choix inaproprié.


Des cours préparatoires également utiles pour ceux qui se dirigent vers l'enseignement artistique

Ces classes seront également profitables aux futurs étudiants des écoles artistiques. En effet, dans ces écoles l'accent est principalement mis sur la créativité, alors que dans les écoles d'infographie l'aspect technique prend autant d'importance que l'aspect créatif. Cependant il est indéniable qu'un bon bagage technique, et particulièrement une bonne maîtrise des outils graphiques sur ordinateur, donnera à ces futurs étudiants des écoles artistiques les connaissances nécessaires afin de développer encore davantage leur facette créative.


Nos classes d'été sont ouvertes à un public à partir de l'âge de 17 ans

Parce qu'il n'est jamais trop tôt pour se préparer à l'enseignement supérieur et bien choisir sa voie.

prépas infographie


Premier public concerné par ces classes d'été :
les étudiants qui souhaitent se préparer au concours d'entrée d'une école en infographie (en France, ou ailleurs en Europe)

S'ils se dirigent vers une école qui organise un concours d'entrée les jeunes auront la possibilité de suivre un enseignement de qualité pratique et diversifié avec nous, durant nos classes d'été.

Outre les travaux dirigés encadrés et les devoirs à la maison, ils se prépareront à la partie écrite des concours grâce à des échanges continus à batons rompus avec les formateurs.

Nous ne disposons pas en permanence de tous les programmes et questions type des examens, mais nous pouvons adapter notre programme de formations préparatoires à des demandes spécifiques.

Les classes prépas traditionnelles sont généralement accusées de déstabiliser et de fragiliser les élèves qui suivent leur enseignement, en plus du caractère élitiste. Rassurez-vous : nos "classes" d'été sont davantage une expérience de vie et une véritable immersion dans leur futur domaine d'expertise, un avant goût concret de la grande aventure à venir ! Nos formateurs sont tous issus du monde professionnel et sont encore en activité. Ils sont tous issus de Hautes Ecoles belges, françaises ou québecoises.


Second public concerné par ces classes d'été :
les étudiants qui souhaitent se préparer à leurs futures études en infographie (en Belgique, en France, ou ailleurs en Europe)

Quel sentiment désagréable pour un étudiant d'arriver dans une école en ne sachant rien et en étant entouré d'autres jeunes de son âge qui eux connaissent déjà plutôt bien la matière qui va être abordée par le professeur.

Et pourtant ils sont nombreux chaque année ces étudiants qui commencent leurs études supérieures en infographie sans posséder aucune connaissance du graphisme, et sans avoir aucune notion technique.

Certes l'enseignement général les a bien préparés à fonctionner dans le supérieur, mais pas nécessairement dans l'enseignement supérieur en infographie… Le choc sera parfois rude lorsqu'ils se retrouveront en classe avec d'autres étudiants qui eux sont issus de l'enseignement secondaire artitique ou technique, qui y ont appris des tas de trucs et astuces pour être productifs, et qui en dehors de l'école se sont également amusés pendant plusieurs années à jouer avec Photoshop, des logiciels 3D ou d'autres logiciels graphiques.

Le retard accusé dès le départ par les étudiants qui sont encore ignorants des tenants et des aboutissants de l'infographie sera peut-être rattrapé, mais il pourrait aussi se creuser tout au long de leurs études supérieures : au lieu de réussir brillament ce sera peut-être le vol en rase-mottes permanent, et pourtant chez eux les capacités intellectuelles nécessaires à la réussite étaient pourtant bien là dès le départ.

Voilà pourquoi face à ce constat nous proposons notre préparation aux formations longues en infographie, ce que nous appelons des classes d'été. Il s'agira concretement de commencer ses études en infographie avec un bagage qui permettra de bien suivre les cours, voire même d'être un élément de la classe intéressant aux yeux de l'enseignant, un étudiant qui apporte quelque chose au cours.

Et aussi de se mesurer d'emblée aux meilleurs de la classe, ne pas être à la traine en permanence, être une ressource pour eux qui en retour collaboreront… Les équipes de travail se forment en effet très vite entre étudiants qui ont conscience qu'ils ont tout à gagner à se soutenir entre eux. Et des années après leur sortie de l'école on retrouvera parfois ces mêmes étudiants, complices de la première heure, toujours ensemble car ils auront créés leur propre entreprise florissante.


Participer à une formation dans un de nos centres de formation partenaires ou chez vous :

contacter Stages-Infographie.com pour vous pré-inscrire (sans engagement) :
info@stages-infographie.com


downloader les séquences entières des cours Adobe Photoshop CS4

Le format de ces videos est mp4

Toutefois les fichiers proposés ici sont compressés en ZIP. Vous devrez les dézipper sur votre ordinateur afin de pour voir les lire avec un logiciel de lecture de videos. Macintosh : Pour dézipper il faut double-cliquer sur l'icône du fichier rapatrié sur le disque dur de votre ordinateur. PC : Pour dézipper un fichier rapatrié sur le disque dur de votre ordinateur il faut cliquer sur l'icône du fichier avec le bouton droit de la souris et dans le menu choisir "décompresser ici".

Faites votre choix parmi les quatre niveaux de qualité

C'est simple, plus le fichier a un poids important, plus sa qualité est élevée. Notez que même les fichiers de la plus basse qualité restent ici d'une qualité tout à fait acceptable.

LOWEST QUALITY : enregistrement 640/384 pixels à une taux de 1 image par seconde, son de qualité basse 16KHz (la voix semble un peu distante, manque un peu de présence).

LOW QUALITY : enregistrement 640/384 pixels à une taux de 5 images par seconde, son de qualité basse 16KHz (la voix semble un peu distante, manque un peu de présence).

HIGH QUALITY : enregistrement 640/384 pixels à une taux de 5 images par seconde, son de qualité haute 44KHz.

HIGHEST QUALITY : enregistrement 853/480 pixels à une taux de 5 images par seconde, son de qualité haute 44KHz.

Remarque : La totalité des cours de 01 à 10 sont également downloadables, en niveau de qualité LOWEST, en un seul fichier ZIP de 650MB, en cliquant sur ce lien… cours-photoshop-CS4-01-a-10-LOWEST.zip
cours 1 (52 min) Historique et forme d'historique

cours 2 (50 min) Sélections par baguette magique et par plages de couleurs

cours 3a (28 min) Mémoriser une sélection en tant que couche alpha

cours 3b (23 min) Introduction au tampon de duplication de pixels

cours 4 (53 min) Utilisation avancée du tampon de duplication de pixels

cours 5 (58 min) Le masque de fusion et la transformation manuelle

cours 6a (46 min) Complément d'information sur la transformation manuelle

cours 6b (41 min) Les sélections hybrides

cours 7a (28 min) Mettre une texture sur un objet tout en conservant les reflets et les ombres originales

cours 7b (16 min) et 7c (15 min) L'ecretage de calque pour supprimer le fond d'une image

cours 8a (12 min), 8b (28 min) et 8c (12 min) Supprimer le fond derrière des arbres ou des cheveux

cours 9a (3 min) une image en dégradé négatif, rectifier la perspective de bâtiments

cours 9b (39 min) Les vecteurs et la vectorisation

cours 9c (16 min) Créer un flou de bouger sans point de fuite

cours 10a-1 (4 min), 10a-2 (3 min), 10a-3 (10 min) Détourer une image pour l'utiliser dans un logiciel de mise en page

cours 10b (22 min) Combiner des tracés pour générer des sélections et retoucher une image

cours 10c (19 min) et 10d (19 min) Utiliser un tracé pour guider un outil de dessin : la fonction "contour du tracé"

cours 11a (12 min) Le mode bitmap dans Photoshop

cours 11b (6 min) et 11c (14 min) Le réglage de seuil

cours 11d (14 min) et 11e (10 min) Colorisation dimages grises

cours 12a (10 min) et 12b (6 min) Transformation d'images couleur en images grises

cours 12c (19 min) Création d'une ombre sous un objet

cours 12d (XX min) Colorisation d'un dessin au trait comme une bande dessinée

cours 12e (14 min) Obtenir les bonnes couleurs quand on imprime
Les mêmes séquences sur YOUTUBE mais segmentées en micro-séquences de 10 minutes maximum
Nous proposons aux centres de formation et aux particuliers des modules attrayants d'introduction à l'infographie 2D / 3D / web, à prix démocratiques, en ayant recours à des méthodes d'apprentissages modernes avec supports de formation multimedia. En France, en Belgique et dans d'autres pays. Pour plus de renseignements à ce propos contactez Thierry Dambermont dambermont@skynet.be

Modules d'introduction à l'infographie 2D/3D/web
(MacOSX ou Windows, logiciels en anglais ou en français)
pour les centres de formation en France et dans d'autres pays selon conditions.

Pour plus de renseignements
thierry.dambermont@stages-infographie.com